Retour sur dotJS 2018

Retour sur dotJS 2018

L’équipe de Premier Octet était présente à la 7ème édition de dotJS. Une fois n’est pas coutume, nous avons fait le choix de revenir non pas sur les talks mais sur les spécificités de cette conférence.

Don’t worry ! L’intégralité des talks sera prochainement publiée (vidéos + slides) sur leur site. Vous pouvez aussi lire l’article d’Alsacreations revenant sur chaque talk.

La qualité des talks 👌

A dotJS, il n’y a qu’une seule track. Pas de choix cornélien à faire entre deux talks qui vous bottent. Comme le rappelle la section à propos du site :

We want to bring an unheard-of, TED-like level of quality to tech conferences.

Leur volonté est donc de hisser les talks au niveau des conférences TED. Cela implique forcément un choix et une sélection des speakers, ces-derniers étant souvent contactés par le staff de dotJS. C’est pourquoi on retrouve des speakers de qualité, souvent connus et reconnus, avec des slides très soignées. Toutefois, la sélection n’est pas fermée et un CFP est disponible (depuis 2017) pour soumettre vos talks. Vous pouvez trouver plus d’informations quant au processus de sélection sur ce blog post.

Le rythme 🥁

L’une des spécificités est de proposer des talks assez courts (18 minutes), suivi d’une séance d’échanges avec le MC (Christophe Porteneuve pour la deuxième année consécutive). Ce format permet de bien rythmer la journée et tenir en haleine l’audience. Il n’y a pas de questions ouvertes avec le public permettant ainsi de contrôler le rythme. Cependant, les speakers restent souvent accessibles pendant les pauses pour répondre à vos questions. Enfin, des lightning talks (d’une durée de 4 minutes) viennent entrecouper les talks classiques et faire varier le rythme.

Un bilan carbone neutre 💚

Cette année, dotJS a pris un engagement fort : devenir une conférence carbon neutral. La première étape est de calculer l’empreinte carbone, pour cela l’équipe s’est basée sur 5 axes :

  • Les transports ;
  • Les hébergements ;
  • L’énergie ;
  • La nourriture ;
  • Le matériel technique.

Cela a permis de développer un script permettant d’estimer l’empreinte en fonction des participants. Par exemple, chaque visiteur s’est vu attribué une empreinte selon le moyen de transport (inférée sur sa provenance) :

/**
List of different modes of transport 
and their CO2e emissions per passenger per km
**/
TRANSPORTS = {
  "train_fr_tgv": {
    "km": 0.0032
  },
  "train_fr_ter": {
    "km": 0.0292
  },
  "plane_uk_national": {
    "km": 0.1461
  },
  "plane_uk_europe": {
    "km": 0.0895
  },
  "plane_uk_international": {
    "km": 0.1041
  }
  # ...
}

Une fois l’empreinte carbone calculée, dotJS pourra entreprendre des actions adéquates pour rembourser leur dette énergétique. Encore bravo pour l’initiative.

✨ Une nouvelle formule pour 2019

Jusqu’ici dotJS s’est toujours déroulée sur une seule journée. En 2019, ça change ! La conférence sera étalée sur deux jours :

  • Première journée dédiée au frontend (5 Décembre)
  • Deuxième journée dédiée au backend & language (6 Décembre)

Cela va permettre d’accueilir plus de monde (cette édition étant sold out) et proposer des conférences encore plus proches des intérêts de l’audience.

C’est donc avec grand bonheur que nous avons participé à cette édition 2018 de dotJS. Si vous êtes dans l’écosystème JavaScript, nous ne pouvons que vous conseiller d’y participer l’année prochaine !

Encore merci à toute l’équipe de dotJS 🖖.